Les Infos Locales Cantal

Tour de France au Puy Mary : les conditions pour accéder au Pas de Peyrol seront « compliquées »

Le Tour de France est de passage dans le Cantal avec une arrivée au Puy Mary ce vendredi 11 septembre 2020.

Le peloton du Tour de France sera de passage dans le Cantal ce 11 septembre 2020.
 le Cantal fera la fête au vélo avec cette arrivée de la 13ème étape du Tour de France 2020 avec une arrivée au Puy Mary. Le matin, le peloton s’élancera de Châtel-Guyon. Et ce jeudi 3 septembre 2020, le préfet du Cantal, Serge Castel a fait connaître les modalités pour accéder au Pas de Peyrol, l’antre de cette arrivée au Puy Mary.

300 gendarmes du Cantal, 107 sapeurs-pompiers, 3 équipes du SAMU, et 8 secouristes mobilisés

Aussi, les services de l’État, en concertation avec les collectivités et l’organisateur A.S.O., indiquent avoir pris les dispositions nécessaires pour assurer le bon déroulement de cette manifestation sportive, dans un contexte sanitaire particulièrement sensible. Outre les moyens de sécurité et de secours mobilisés au niveau national, ce sont plus 300 gendarmes du Cantal, 107 sapeurs-pompiers, 3 équipes du SAMU, et 8 secouristes de l’ADPC qui seront mobilisés.
Les spectateurs du Tour et les automobilistes sont invités à suivre strictement les consignes données pour que cette édition 2020 se déroule dans les meilleures conditions de sécurité pour tous.

Les dispositions à connaître pour assister à l’arrivée du Tour de France

Le port du masque est obligatoire dans les communes et sur les routes traversées par le Tour. Le préfet a pris un arrêté le 31 août 2020 rendant obligatoire le port du masque pour toutes les personnes de onze ans et plus le vendredi 11 septembre de 6h à 20h dans les communes et sur les routes traversées par le Tour de France (Lanobre, Madic, Ydes, Saignes, Le Monteil, Trizac, Moussage, Méallet, Anglards-de-Salers, Saint-Vincent-de-Salers, Le Vaulmier, Le Falgoux, Le Claux, Mandailles-Saint-Julien). Le nombre de places sur le secteur du Pas de Peyrol sera très limité afin de respecter les règles de distanciation. 5000 personnes au maximum pourront être présents.

Les routes d’accès au Pas de Peyrol seront fermées à la circulation et le stationnement y sera interdit dès le 10 septembre

Dès le 10 septembre, les routes d’accès au col du Pas de Peyrol seront fermées à la circulation et le stationnement y sera interdit. La gendarmerie sera mobilisée pour faire respecter les interdictions de circulation.
Des agents du Conseil départemental et des bénévoles mobilisés par les communes organiseront le stationnement en amont des points de fermeture des routes. La liste des zones de stationnement est répertoriée ici.

Le profil de l'étape entre Châtel-Guyon et le Puy Mary ce 11 septembre 2020.
Le profil de l’étape entre Châtel-Guyon et le Puy Mary ce 11 septembre 2020. Se renseigner sur la météo, les chemins de randonnée…

Avant de rendre sur site les spectateurs doivent impérativement disposer de la condition physique et de l’équipement nécessaires pour toute sortie en montagne (eau et nourriture en quantité suffisante, vêtements adaptés, téléphone portable et lampe). Il est précisé que du fait de la sécheresse, le niveau d’eau au Pas de Peyrol est fortement limité. Il n’y a pas de source d’eau potable sur le site, pensez à prendre de quoi vous hydrater.

Ils sont aussi invités à se renseigner sur les sentiers de randonnée susceptibles d’être empruntés, en tenant compte de la durée et de la difficulté des itinéraires. 11 sentiers ont été répertoriés avec les informations utiles. Sans oublier, bien sûr, de se renseigner sur les conditions météorologiques.
Aux abords du passage du Tour, les conditions de circulation seront aménagées, avec des déviations et des restrictions de stationnement mises en place. La carte des déviations mises en place est consultable ici

------------------------------------------------------------------------------

Cantal. Léo Pons boucle le tournage de son film « Le Buron » à Tournemire

La place du village de Tournemire était en effervescence ce dimanche. Léo Pons, jeune réalisateur cantalien, y tournait la dernière scène de son film intitulé « Le Buron".

Lors du tournage du Buron de Léo Ponc ce dimanche 16 août 2020 à Tournemire.

La place du village de Tournemire était en effervescence ce dimanche 16 août 2020. Léo Pons, jeune réalisateur cantalien, y tournait la dernière scène de son film de fiction intitulé « Le Buron ».

Mettre en scène la Libération de la France

Une cinquantaine de figurants ont répondu à l’appel du réalisateur qui voulait mettre en scène la Libération de la France. « Je trouvais sympathique de terminer le film par une scène colorée et joyeuse. Et puis, c’est une période de l’Histoire de France qui m’a toujours beaucoup intéressée. La scène permettait également de faire participer de nombreux figurants locaux, c’est toujours sympa et ça amène quelque chose au film » indique Léo Pons.

Au coeur du film

Drapeaux tricolores, véhicules anciens, croix de Lorraine et costumes d’époque étaient de la partie, sous les regards intrigués des badauds et passants. Près de 300 personnes s’étaient inscrites au tournage suite à une annonce publiée par le réalisateur sur les réseaux sociaux. Le nombre de participants a cependant dû être limité pour tenir compte des réglementations liées au COVID.

Un an de travail

Après avoir réalisé des films amateurs ou semi-professionnels (« Le Hobbit du Cantal », «l’étrange journée de monsieur Goodman »…), Léo Pons s’était fixé comme objectif de franchir un nouveau palier dans la qualité ses productions. Entouré d’une équipe technique (assistant-réalisateur, chef-opérateur, ingénieur son, compositeur…) et de comédiens professionnels (Antoine Tomé, David Levadoux…).

Il travaille ainsi depuis près d’un an sur la réalisation de son court-métrage d’une vingtaine de minutes, qui a pour cadre le Cantal en pleine deuxième guerre mondiale. En plus de Tournemire, des scènes ont été réalisées à Salers et dans les montagnes cantaliennes, mais le tournage du film avait été retardé à cause du confinement.

Diffusé en décembre 2020

Léo Pons doit maintenant monter, étalonner et mixer son film, qui devrait être terminé prochainement. « Le Buron » sera diffusé sur le web et lors de projections dans le département du Cantal en décembre 2020. Le réalisateur espère également pouvoir diffuser son film dans des festivals spécialisés.

Synopsis

Lors d’une froide journée d’hiver 1943, l’officier Hauptmann se lance à la poursuite de résistants dans les environs de Salers. Alors que la nuit tombe, l’officier s’égare dans les monts du Cantal. Il trouve alors refuge dans le buron d’un ermite qui l’accueille pour la nuit. Peu à peu, l’officier va réaliser que le vieil homme n’est peut-être pas si inoffensif qu’il en a l’air…

-----------------------------------------------------------------------------------

 

Travaux à prévoir sur la RN 122 à Polminhac

Travaux à prévoir sur la RN 122 à Polminhac. Un "mois" de travaux est prévu à partir du 31 août dans la commune de Polminhac.

 

Travaux à prévoir dans la commune de Polminhac en cet fin du mois d'août 2020.
Travaux à prévoir dans la commune de Polminhac en cette fin du mois d’août 2020

Dans le cadre du programme d’entretien des ouvrages d’art du réseau routier national, la Direction Interdépartementale des Routes Massif central va réaliser des travaux de réfection du pont de Coste sur la RN 122 dans la traverse de Polminhac, du lundi 31 août 2020 à 8h au vendredi 25 septembre 2020 à 17h.

Circulation sur une seule voie

Pendant la durée du chantier, la circulation s’effectuera sur une seule voie avec alternat par feux tricolores. La circulation sur la route de la gare sera interdite, au débouché sur la RN 122.
La Dir attire l’attention des usagers sur la vigilance aux abords du chantier et le respect des limitations de vitesse.
La Direction interdépartementale des Routes Massif central, consciente de la gêne occasionnée, remercie les usagers de leur compréhension et les prie de bien vouloir respecter la signalisation mise en place et de veiller à la sécurité des personnels travaillant sur le chantier.

 

 

Le plan de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et TER pour relancer le trafic ferroviaire

Pour redonner confiance et envie aux voyageurs, mais aussi promouvoir le tourisme local cet été, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Franck Lacroix, directeur général TER, ont dévoilé ce 12 juin le plan de relance ferroviaire régional. Avec notamment, un certain nombre de décisions prises. Entre autres : des offres exceptionnelles pour des groupes, des billets à prix ronds et aussi un accès illimité et gratuit au réseau national pour les abonnés et les jeunes.

Le constat est clair : ” depuis le déconfinement, le trafic du TER reste très faible. Avec un trafic qui est à peu près à -80 % ” a déclaré Laurent Wauquiez. Ainsi, pour relancer la fréquentation du TER, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’associe à l’opération ” TER de France ” lancée par la SNCF sur l’ensemble du territoire national pour les vacances estivales. Cette vaste campagne promotionnelle passe par une première décision prise par la Région, a rappelé son président est de ” ne pas augmenter les tarifs cette année, pour garder un TER attractif. Normalement, l’augmentation sur une année varie entre 1,5 et 2 % “. Surtout quand on sait que la région Auvergne-Rhône-Alpes est la première région TER de France.

Une carte touristique interactive nationale pour promouvoir le tourisme local

En fait, avec le soutien des comités régionaux du tourisme (CRT), la Région Auvergne-Rhône-Alpes a dressé une liste des sites touristiques qu’elle souhaite valoriser à travers cette opération. De ce fait, 26 sites emblématiques de la région ont été identifiés. En outre, SNCF Voyageurs va réaliser une carte touristique interactive nationale et renforcer son offre pour ” permettre aux Français de découvrir les lieux et sites à portée de train” a déclaré son porte-parole. Ces derniers pourront ainsi découvrir les richesses touristiques régionales et planifier leurs trajets. ” L’objectif pour nous, est de coupler ces sites avec la mise en valeur des offres TER dans notre politique de promotion touristique pour inciter les gens à utiliser le train et visiter la région” précise Laurent Wauquiez.

400 000 billets TER à prix mini

Aussi, pour rendre encore plus attractif le TER, la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’unit à l’ensemble des régions françaises pour offrir cet été 2 millions de billets à prix mini soit 400 000 billets TER offerts dans toute la région (hors horaires de pointe, circulant entre 11 h et 14 h et après 20 h). Ce dispositif qui prend effet à partir du 22 juin et durant toutes les vacances d’été, vient en complément des mesures qui existent dans la région.

” Le message que nous essayons de faire passer, c’est de donner envie aux gens de prendre le train, de visiter en TER les sites emblématiques de notre région. Par exemple, pour un trajet de 0 à 50 km, le billet coûte 5 €. Ce sera 10 € pour un trajet de 50 à 100 km, 15 € jusqu’à 175 km. De même, vous êtes à Lyon et vous voulez aller au Parc des oiseaux, le trajet vous coûte 5 €. Le trajet Aurillac – Le Lioran pour 5 € ou Clermont – Vichy pour 10 € “, a précisé Laurent Wauquiez.

Une extension géographique des abonnements annuels TER

De plus, la Région Auvergne-Rhône-Alpes propose l’extension de son “abonnement annuel TER” en accès libre durant les mois de juillet et août à toutes les lignes TER de France pour les titulaires d’un abonnement annuel régional TER.

” Ils n’ont aucune démarche à effectuer, a précisé Franck Lacroix. Il leur suffit de se munir de leur titre de transport habituel “. Cette mesure va permettre de récompenser la fidélité des 130 000 abonnés annuels TER parmi lesquels les 10.000 clients en Auvergne-Rhône-Alpes.

La création du « Pass jeune TER DE FRANCE »

Région Auvergne-Rhône-Alpes TER

Pour les jeunes de 12 à 25 ans inclus, un pass valable en juillet ou en août, leur permettra de voyager librement sur l’ensemble du réseau TER pour seulement 29 euros par mois. L’objectif est de faciliter la mobilité des jeunes qui représentent 40 % de la clientèle du TER. Ce pass régional est utilisable dans toutes les régions de France.

De plus, cette offre commerciale concerne également les abonnés de TGV MAX, leur donnant accès aux TGV, Intercités de toute la France. Ces pass seront disponibles à partir du 19 juin.

Des offres estivales à petits prix pour soutenir l’économie touristique

TER Auvergne-Rhône-Alpes relance l’économie touristique et propose une grande opération de promotion avec des offres à prix doux.

Tout d’abord, l’offre Illico promo vacances s’adresse aux groupes de deux à cinq personnes. Elle permet d’obtenir une réduction de 40 % sur leurs trajets pour les adultes et la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans. Ensuite, les abonnements Illico Liberté et Illico Liberté Jeunes passent respectivement à 15 € et à 5 € en juillet et en août. “ L’interêt est de ne laisser personne au bord du chemin ” explique Martine Guibert, la vice-présidente de la région. Enfin, la mise en place d’une gamme de prix qui varie entre 5€ à 20€.

Rappelons que dans son plan de relance de l’économie régionale présenté le 4 juin dernier, Laurent Wauquiez, parlait d’une préférence régionale. Soit, 80 millions d’euros d’aides allouées aux commerçants, artisans ou encore à l’hôtellerie-restauration, notamment 10 millions d’euros pour le secteur touristique.

la Galoche du Cantal

Comment la galoche du Cantal espère conquérir le marché international

 

A Marcolès dans le Cantal, un des derniers fabricants de galoches est encore en activité. / © Hervé Pradal / La galoche du Cantal

A Marcolès dans le Cantal, un des derniers fabricants de galoches est encore en activité.

PARTAGES

A Marcolès dans le Cantal, Eric Mas est l’un des derniers artisans de France à produire la galoche, une chaussure à semelle de bois. De nouveaux investisseurs viennent de rejoindre le projet. Ils espèrent développer la galoche du Cantal, notamment à l’étranger.
Connaissez-vous la galoche du Cantal ? Il s’agit d’une chaussure à semelle de bois avec une empeigne en cuir, clouée. Eric Mas est l’un des derniers artisans en France à fabriquer ce produit. Il en reste environ 6 dans l’hexagone. Depuis mars dernier, son atelier est désormais à Marcolès dans le Cantal. De nouveaux investisseurs viennent de rejoindre le projet et espèrent développer la galoche du Cantal.

Une rencontre par hasard

Carine Bidault, la nouvelle gérante, explique : « Nous avons rencontré Eric Mas par hasard et il nous a fait part qu’il n’y arrivait plus tout seul et qu’il était sur le point de faire une cessation d’activité. Après plusieurs échanges, on lui a proposé de remonter une structure avec lui pour l’accompagner dans le développement de son projet. Je suis chef d’entreprise. J’y ai cru car je me suis dit qu’il était dommage qu’un si bel outil de travail, qui fonctionnait, qui avait une clientèle et une reconnaissance, puisse s’arrêter du jour au lendemain. Eric Mas n’y arrivait pas tout seul, il était à la limite du burn-out et baissait les bras. Ca a été naturel pour moi qu’on l’accompagne. Tout s’est fait en 15 jours ».

Robert Bonhoure est l’un des associés du projet. Il indique : « Cela marque le retour dans une commune qui m’a vu naître. J’ai fait découvrir le village à une amie, Carine Bidault. Ca a été le coup de foudre au premier regard. Un concours de circonstances a réuni les opportunités et on les a assumées pleinement. Rien n’était prémédité » .

Le label "Origine France garantie"

La mairie de Marcolès a mis à disposition un local. Désormais, les nouveaux investisseurs souhaitent rapidement commencer à former la relève et embaucher 1 ou 2 galochiers supplémentaires. Seul, Eric Mas produisait 2 000 galoches par an. Un chiffre que les investisseurs souhaitent développer. La galoche du Cantal a obtenu le label « Origine France garantie ». Carine Bidault explique : « La totalité des matériaux utilisés sont français : le bois, les semelles de hêtre, le cuir, les pointes. On fait vivre d’autres artisans et notamment une fabrique de semelles. On achète notre cuir chez un tanneur français. C’était important d’obtenir ce label ».

Développer la marque

Les nouveaux associés ont lancé une grande campagne de communication. Ils ont réussi récemment à faire porter à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, les fameuses galoches du Cantal.

Désormais, les investisseurs ont développé la boutique en ligne et sont en train de mettre au point un large réseau de distributeurs. Ils regardent également vers l’international pour trouver un nouveau marché. Carine Bidault conclut : « Nous avons un gros potentiel. Nous avons surtout une clientèle de particuliers. Notre clientèle devient plus jeune car c’est un très bel accessoire de mode ».

 

Le Gentiane Express à nouveau sur les rails

Le Gentiane Express reprend ses allers-retours entre les gares de Riom-es-Montagne et Lugarde-Marchastel.

Une reprise timide qui permet de lancer la saison du train touristique.

Le Gentiane Express au viaduc de Barajol

Le Gentiane Express a fait le parcours à vide hier pour s'assurer que le train peut bien circuler en toute sécurité. Cette Rame à Grand Parcours, l'autorail des années 50 qui circule ce week-end, a été aménagé pour accueillir 68 voyageurs. C'est la moitié de la capacité normale mais c'est la concession à faire pour pouvoir reprendre les circulations. Le protocole a été validé par la préfecture du Cantal pour cette reprise des circulations, évidemment avec le port du masque obligatoire.

Cela fait deux mois que le Gentiane Express n'a pas roulé; il y avait eu quelques trains pendant les vacances d'hiver et un autorail spécial pour une école de Limoges juste avant le confinement. Les bénévoles de l'association n'ont pas chômé pour autant, ils ont travaillé sur la voie et à l'entretien du matériel dans l'attente de cette reprise.  

Le Gentiane Express va donc à nouveau parcourir les 16 kilomètres entre les gares de Riom-es-Montagne et Lugarde-Marchastel, une portion de la ligne qui reliait autrefois Bort-les-Orgues à Neussargues, l'une des branches du "triangle du Cantal", célèbre chez les ferroviphiles. Il circule ce vendredi et ce samedi pour commencer, avec un départ à 15 heures de Riom-es-Montagne. Ensuite, il ne circulera dans un premier temps que les dimanche, avant de voir les touristes revenir.

Car pour cette reprise, il reste encore des places à bord. La barrière des 100 kilomètres pour les déplacements limite le nombre potentiel de voyageurs. Autre contrainte, acheter son billet à l'avance sur internet, sur le site du Gentiane Express, pour limiter les contacts en gare.

FERMETURE DU TUNNEL DU 25 AU 29 MAI 2020

Fermeture du tunnel du Lioran du 25 au 29 mai 2020 pour des opérations de maintenance.

Fermeture prévue du tunnel du Lioran du 25 au 29 mai 2020 pour des opérations de maintenance.

Déviation mise en place

La nature des prestations, nécessitant l’intervention de personnels de travaux à l’intérieur de l’ouvrage impose la fermeture du tunnel.

Pendant la durée de la fermeture, la circulation sera déviée par la RD 67 qui traverse la station du Lioran.

Renseignements sur les sites internets: www.dir.massif-central.developpement-durable.gouv.fr 

 

OUVERTURE PONTS DE MAI 2020

Le Téléphérique du Plomb du Cantal (piétons), le Télésiège du Remberter (accès aux pistes DH) et le mini-golf sont ouverts

du 21 au 24 Mai et du 30 Mai au 1er Juin.

TELEPHERIQUE DU PLOMB DU CANTAL

Pour les pîétons uniquement.
Ouvert de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.
Dernières montées 12h25 et 17h25

Pour la sécurité de tous, dans le cadre des mesures sanitaires, la capacité d'accueil dans les cabines sera fortement réduite (9 personnes au lieu de 80).
Port du masque obligatoire.


TELESIEGE DU REMBERTER

TELESIEGE DU REMBERTER

De 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Le Télésiège donne accès aux pistes de VTT DH.
Au fur et à mesure de la préparation des pistes, nous ne manquerons pas de vous donner le détail des ouvertures sur cette page.
Dans le cadre des mesures sanitaires, 1 seule personne par siège. Les piétons ont la possibilité d'emprunter ce télésiège (montée uniquement)


MINI-GOLF

MINI-GOLF

Ouvert de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Clubs et balles en location à la caisse du Téléphérique


CAISSE - HALL BLEU DU TELEPHERIQUE
Ouverte de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
Contact : 04 71 49 50 09

OFFICE DE TOURISME
Ouvert de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30
Contact : 04 71 49 50 08 - info@lelioran.com


LES COMMERCES OUVERTS

MAGASINS DE SPORT

  • Intersport La Godille - 04 71 49 54 45
    Location VTT Descente, enduro, électrique
  • J'Sports Sport 2000 - 04 71 49 52 23
    Articles de sport et de randonnée.
  • Lioran Sports - Big Wheels Pro Shop - 04 71 49 50 17
    Location VTT Descente, enduro, éléctrique

Le tour de France 2020 dans le Cantal

Châtel-Guyon > Puy Mary Cantal

11/09/2020 - Étape 13 - 191 km - Montagne

COMMENTAIRE DE CHRISTIAN PRUDHOMME :

La traversée du Massif central s’achèvera pour la première fois au Puy Mary et cumulera surtout le dénivelé le plus important du Tour 2020 avec 4 400 mètres d’ascension au total.Avant d’attaquer la montée finale, il faudra auparavant enjamber le col de Neronne, abordé par son versant le plus sévère. Les favoris devront être au rendez-vous.

 

Coronavirus Contrôles renforcés pour... empêcher les vacanciers de venir dans le Cantal

Un superbe soleil, des arbres en fleur...

Il fait un temps parfait pour venir en villégiature dans le Cantal.

Oui, mais c’est interdit avec le confinement, et les forces de l’ordre veillent au grain.

En ce week-end de début des vacances de printemps, les contrôles seront renforcés sur les axes entrant dans le Cantal, du côté de Maurs, Massiac, Saint-Flour, ou encore Lanobre et au Lioran, passage obligé pour toute personne voulant traverser le Cantal. On a vu qu’il y avait eu des départs massifs depuis la capitale vers la province, explique Madame Sima, préfet du Cantal. Certains peuvent être tentés de changer de lieu de confinement. Il y a eu des appels en mairie pour demander à la municipalité de remettre l’eau dans des maisons inoccupées l’hiver. Une mesure nécessaire, d’autant que le département passe plutôt bien la première phase du virus.Ces contrôles renforcés viennent s’ajouter aux autres opérations menées par le groupement de gendarmerie, qui surveille également le respect de l’arrêté interdisant de se promener le long des berges, notamment.

Prévention pour les gîtes

Côté gîtes d'hébergement, de la prévention a été faite à leur adresse, leur rappelant que les chambres devaient rester vides de vacanciers en cette période troublée. « Nous avons des patrouilles qui vont sonder l’arrière-pays, termine Philippe Aubry. Ils regardent si devant les gîtes, il n’y a pas quatre ou cinq voitures qui ne devraient pas être là. »

Pour une fois, le département ne se vend pas comme une destination de vacances donc, pour la bonne cause. Il sera possible de rattraper sa dose de Cantal après la fin du confinement…

Le déneigement du Pas de Peyrol a débuté !

Les agents du Conseil départemental du Cantal sont à pied d'oeuvre depuis le 14 avril pour déneiger le Pas de Peyrol. / © J. Couty / SMPM

https://www.facebook.com/grandsitepuymary/videos/1454091874764239/

Un accès ouvert le 1er mai

Objectif : rendre accessible cette route touristique et permettre l’accès des véhicules pour le 1er mai. La quantité de neige est moins importante que l’année passée. Les beaux jours de mars avaient déjà bien entamé la fonte. Les murs de neige sont par endroit de 2,50 mètres.

La montée au Puy Mary interdite

Un communiqué précise : « La réouverture des routes d’accès n’implique pas une réouverture du Puy Mary et de la Maison de Site du Pas de Peyrol. L’ouverture de la Maison de Site aura lieu lorsque les conditions sanitaires le permettront et que le Syndicat Mixte du Puy Mary y sera autorisé. Par ailleurs, la montée au Puy Mary, ainsi que les chemins de randonnée du Grand Site de France Puy Mary - Volcan du Cantal restent interdits d’accès conformément à l’arrêté préfectoral en vigueur ».  

Chaque année, de mai à novembre, ce sont environ 500 000 véhicules qui empruntent cet axe. Perché à 1 588 mètres d’altitude, le Pas de Peyrol, dans le Cantal, est le plus haut col routier du Massif Central.